Les devoirs et responsabilités d’un vendeur diffèrent d’une entreprise à l’autre en fonction de la nature de l’entreprise, de sa taille, du type de mission de vente, de la politique commerciale de l’entreprise, etc. Toutefois, certains devoirs et responsabilités sont communs à tous les types d’entreprises.

La vente

Le devoir fondamental d’un vendeur est de vendre. Ce devoir comprend la rencontre avec les prospects, la présentation et la démonstration des produits, l’incitation des prospects à acheter, la prise de commandes et la réalisation des ventes.

L’orientation et le conseil des acheteurs

Un vendeur doit guider les acheteurs dans l’achat des marchandises qu’ils souhaitent. Il doit pouvoir conseiller le client sur le produit ou le service qui répond le plus à ses attentes.

Le traitement des réclamations

Un vendeur doit s’occuper immédiatement des plaintes et des réclamations des clients et essayer de régler leurs griefs rapidement et sincèrement.

Le recouvrement des factures

Parfois, un vendeur peut être tenu de recouvrer les factures impayées relatives aux marchandises qu’il a vendues. Dans ce cas, il doit encaisser les factures et remettre le montant à son entreprise.

La collecte d’informations sur le crédit

Un vendeur peut, parfois, être amené à recueillir des informations sur la solvabilité des clients. Dans ce cas, il doit obtenir des informations détaillées et les communiquer à temps à son entreprise.

L’établissement de rapports

Un vendeur, en particulier un vendeur itinérant, est tenu d’envoyer à son entreprise des rapports quotidiens, hebdomadaires ou mensuels, fournissant des informations sur les appels passés, les ventes effectuées, les services rendus, le plan de route, les dépenses engagées, les conditions commerciales, la concurrence, le cas échéant, etc.

L’organisation

Un vendeur itinérant est tenu d’organiser son programme de tournée. Il doit préparer l’itinéraire et les horaires de son parcours de manière à rationaliser ses efforts de vente.

La participation aux réunions de vente

Un vendeur est tenu d’assister aux réunions de vente organisées périodiquement par son employeur pour discuter des problèmes de marketing, des activités de promotion commerciale, des politiques de vente, etc.

Les tournées

Un vendeur itinérant doit entreprendre régulièrement des tournées pour couvrir les territoires de vente qui lui sont attribués.

L’organisation des colis et la gestion de la livraison

Un vendeur au comptoir doit s’occuper de l’emballage des marchandises vendues et de la livraison des colis aux acheteurs.

La gestion des vitrines et comptoirs

Un vendeur d’intérieur ou de comptoir doit organiser la présentation des produits en vitrine et au comptoir de manière attrayante afin d’attirer ou d’inciter les clients potentiels à acheter.

La promotion de la notoriété de l’entreprise

Chaque vendeur doit se constituer une clientèle satisfaite (c’est-à-dire des clients) pour son employeur et ainsi promouvoir la renommée de son entreprise.

La formation des nouveaux vendeurs

Le vendeur expérimenté doit être en mesure de donner une formation adéquate aux nouveaux vendeurs, notamment en les accompagnant lors des visites de vente.

La collaboration avec les intermédiaires

Les vendeurs doivent établir des relations directes avec des intermédiaires tels que les distributeurs, les grossistes, etc. et recueillir des informations sur le marché pour les transmettre à leur entreprise.

share on:

Leave a Response