Qu’est-ce qu’un bloc d’audit ?

Au cours d’un audit, le commis à l’audit rencontre plusieurs difficultés. Il ne peut pas se souvenir de tout à tout moment. Il tient donc avec lui un carnet dans lequel il note les points et les questions importants, qu’il doit soumettre au personnel du client ou clarifier avec le vérificateur en chef. Ce livre est appelé “Bloc d’audit”. C’est un livre essentiel qui sert à noter les points importants qui doivent être inclus dans le rapport de l’auditeur. Il s’agit d’un registre complet des doutes et de leur clarification. Il aide l’auditeur dans ses audits ultérieurs. Il sert également de guide pour les autres commis à l’audit.

En résumé, le bloc d’audit n’est rien d’autre qu’un listing, tenue par le personnel d’audit dans le but d’enregistrer certains points qui nécessitent des éclaircissements, des explications et des investigations supplémentaires. Ce carnet comprend généralement les erreurs constatées au cours de l’audit, les difficultés observées et les interrogations douteuses de divers documents comptables, etc. Ce carnet fait généralement partie du dossier d’audit permanent.

Le bloc d’audit contient toutes les questions qui sont portées à la connaissance du contrôleur au cours de l’audit. Il joue également un rôle important dans la défense des auditeurs en cas d’action en justice intentée contre eux. Le bloc d’audit peut être utilisé comme preuve authentique à l’appui du travail effectué par l’auditeur.

Le bloc d’audit peut se présenter sous la forme d’un livre relié ou d’un dossier permanent du bureau d’audit. Il peut également se présenter sous la forme de feuilles volantes que l’auditeur classe ensuite selon l’ordre des dates pour la référence future.

Définition du bloc d’audit

Le bloc d’audit est un registre, utilisé principalement dans les audits récurrents, contenant des données sur les travaux effectués et des commentaires ne faisant pas partie du sujet habituel des documents de travail. Il contient généralement des éléments tels que le programme de l’audit, des notes indiquant comment les sections de l’audit sont réalisées au cours d’examens successifs, des informations nécessaires au bureau de l’auditeur et à l’administration du personnel, l’affectation du personnel, les délais nécessaires et des notes à utiliser pour l’examen suivant.

Le contenu du bloc d’audit

Un bloc d’audit se compose généralement des informations suivantes.

  • La nature de l’entreprise et un résumé des documents importants relatifs à la constitution de l’entreprise tels que l’acte constitutif, les statuts ou l’acte de société, etc.
  • Une liste des livres de comptes tenus.
  • Des précisions sur le système de comptabilité suivi et le système de contrôle interne en vigueur.
  • Les noms des principaux dirigeants, leurs fonctions et responsabilités.
  • L’état d’avancement des travaux d’audit ainsi que les dates auxquelles ils ont été entrepris et achevés.
  • Les extraits de la correspondance avec les différentes autorités.
  • Le programme d’audit.
  • La répartition du travail entre les différents membres du personnel d’audit.
  • Toutes les questions qui n’ont pas été clarifiées jusqu’à présent.
  • Les listes des reçus, pièces justificatives, factures, etc. manquants.
  • Tout point particulier survenu en cours de contrôle sur lequel l’attention du contrôleur doit être attirée.
  • Les détails des soldes de trésorerie, des investissements, des dépôts à terme et des états de rapprochement des principaux comptes bancaires.
  • Les extraits des procès-verbaux et des contrats affectant les comptes.
  • Le registre des travaux d’audit effectués avec les dates de début et de fin.
  • Les informations relatives aux politiques financières suivies par l’entreprise.
  • Toutes les erreurs et fautes découvertes.
  • Les points à intégrer dans le rapport d’audit.
  • Les points qui nécessitent des explications et des précisions supplémentaires.
  • Tous les points importants à prendre en considération lors des audits ultérieurs.
  • Les informations de nature permanente relatives à l’entreprise et les notes relatives à toutes les transactions techniques importantes.

Ces questions sont très utiles pour préparer les programmes d’audit en vue des audits ultérieurs.

L’importance du bloc d’audit

Le bloc d’audit est considéré comme une preuve fiable même par la Cour de justice en cas de litige ou si l’auditeur est accusé de négligence.

Il est utile pour l’établissement des programmes d’audit.

Les avantages du bloc d’audit

Certains des avantages du bloc d’audit sont donnés ci-dessous.

  • Le bloc d’audit permet à l’auditeur d’enregistrer les points importants qui se présentent au cours de son audit, sinon il risque de les oublier.
  • Un auditeur peut produire ce carnet comme preuve documentaire dans le cadre d’un procès intenté contre lui pour négligence ou faute.
  • Il facilite la préparation du rapport d’audit.
  • Si le responsable est changé avant l’achèvement d’un travail particulier, il sert de guide et facilite l’achèvement du travail d’équilibrage.
  • Un bloc de crédit facilite le travail d’audit, car tous les détails importants concernant l’audit peuvent être enregistrés dans ce carnet et, en tant que tel, tout changement de personnel de l’auditeur ne perturbe ni ne disloque le travail d’audit.
  • Il peut aider à faire une évaluation du travail des responsables de l’audit.
  • Il fournit une clé pour évaluer l’efficacité du personnel d’audit.

Les inconvénients du bloc d’audit

Le bloc d’audit présente toutefois certains inconvénients. Ils sont les suivants.

  • Très souvent, il crée un malentendu entre le personnel du client et le personnel d’audit.
  • S’il n’est pas correctement et soigneusement préparé, il ne peut pas être utilisé comme preuve contre l’auditeur pour négligence.
  • Il développe une attitude de recherche de fautes dans l’esprit du personnel de l’audit.
  • Le personnel de l’audit doit trop dépendre du personnel du client pour sa préparation.
Partagez sur :

Laissez un commentaire