Que vous soyez un investisseur régulier ou que vous envisagiez d’ouvrir votre premier plan d’épargne en actions, vous aurez besoin d’une plateforme de trading pour acheter et vendre vos actions. En d’autres termes, vous avez besoin d’un courtier.

Il en existe de toutes les formes et de toutes les tailles, depuis les gestionnaires de patrimoine haut de gamme jusqu’aux robo-advisors, en passant par les courtiers en ligne à prix cassés. Le courtier qu’il vous faut est celui qui répond à votre stratégie d’investissement, la soutient et peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers.

Pour choisir le bon courtier, il ne suffit pas d’examiner les options de trading, la convivialité de la plateforme et même le prix. Bien que tous ces éléments soient importants. Pour tirer le meilleur parti de vos frais, vous devez trouver un service qui, en fin de compte, fonctionne pour vous – et ce n’est pas nécessairement le courtier qui convient à votre collègue ou à votre voisin. Un bon courtier est facile à utiliser et offre le niveau d’aide dont vous aurez besoin pour vous mettre sur la voie de la réalisation de vos objectifs.

1 – Authenticité du courtier et de la société de courtage

Il est très important de procéder à une vérification approfondie des antécédents et de l’authenticité du courtier (et aussi de la société de courtage) avant d’ouvrir un compte. Renseignez-vous sur les performances passées du courtier, sur le nombre d’années pendant lesquelles il a travaillé sur le marché boursier, et recherchez des avis sur le trading en ligne.

De plus, afin d’éviter d’être victime d’une fraude, il est fortement recommandé de se rendre sur le site Web des régulateurs financiers ou des bourses de votre pays et de vérifier si le courtier figure dans leur liste de courtiers autorisés. En France l’organisme adéquat est l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

2 – Vérifier le Service clientèle

Les courtiers et leurs plates-formes de négociation ne peuvent pas être totalement exempts de défauts (c’est naturel), et vous devez donc choisir un courtier que vous pourrez facilement contacter en cas de problème.

Notez que les courtiers peuvent être très aimables et serviables pendant le processus d’ouverture de compte, mais qu’ils peuvent avoir un support “après-vente” terrible. L’expertise des courtiers dans la résolution des problèmes techniques ou de compte est tout aussi importante que leur performance dans l’exécution des transactions.

Vous devriez ouvrir un compte de trading auprès d’un courtier qui dispose d’un service clientèle réactif et qui peut répondre à toutes vos questions ou résoudre tous les problèmes qui peuvent survenir.

Notre suggestion : Avant d’ouvrir un compte de courtage, passez quelques appels/emails fictifs à leur service clientèle pour voir le temps de réponse à vos questions.

3 – Exigence d’un solde minimum sur le compte

Parfois, les courtiers vous demandent de déposer un montant minimum lors de l’ouverture d’un compte de courtage. Ils peuvent également exiger le maintien d’un solde de compte minimum tout au long de l’année.

Ils font celà pour plusieurs raisons :

  • Tout d’abord, les petits comptes ne valent pas grand-chose pour ces grandes sociétés de courtage
  • Deuxièmement, de nombreux fonds communs de placement exigent également des investissements minimums, ce qui signifie que même si vous ouvrez un compte de courtage avec un petit montant de dépôt, il vous sera difficile d’investir dans de nombreux fonds rentables.

Il est donc très important que vous vous renseigniez sur le montant minimum qui doit être conservé sur votre compte. Vous pouvez comparer différents courtiers, car cette exigence varie considérablement d’un courtier à l’autre.

Il existe également de nombreux courtiers réputés qui n’ont aucune restriction sur le solde minimum.

4 – Commissions et frais

Quel que soit le type d’investisseur en actions que vous êtes, vous devrez toujours payer des frais. Vous pouvez être facturé pour l’ouverture d’un compte, des frais de maintenance annuels et une commission de courtage pour chaque transaction que vous effectuez.

Le coût de la négociation varie d’un courtier à l’autre. Les courtiers de plein exercice facturent une commission plus élevée que les courtiers à escompte en ligne.

Le courtier peut facturer une commission fixe ou une commission en fonction du volume des transactions.

La commission du courtier affecte grandement vos rendements, car plus la commission du courtier est élevée, plus elle ponctionne votre poche chaque fois que vous effectuez une transaction. Veillez à comparer la structure des commissions de différents courtiers avant d’ouvrir un compte chez un courtier particulier.

Mais ne vous laissez pas aveugler par les commissions les plus basses, il est parfois utile de sacrifier les faibles taux de transaction pour choisir un courtier plus fiable. Il s’agit de trouver un équilibre sain entre les faibles coûts de transaction, la sécurité et les services offerts.

Notre suggestion : si vous êtes un investisseur débutant, recherchez un courtier dont la structure de commission est simple.

5 – Facilité de dépôt et de retrait

Les bons courtiers en bourse vous offriront des moyens conviviaux de déposer des fonds et de retirer vos gains.

La seule raison pour laquelle les courtiers détiennent votre argent est de faciliter une expérience de négociation fluide. Il ne devrait donc y avoir aucune raison pour que vous rencontriez des problèmes au moment de retirer les bénéfices que vous avez gagnés. Cependant, de nombreux courtiers exigent un solde minimum qui peut vous empêcher de retirer votre argent.

Recherchez donc un courtier qui a une bonne réputation en matière de rapidité et de fluidité des processus de dépôt et de retrait.

6 – Évaluez la plateforme de trading

Dans le trading d’actions en ligne, la majorité des activités de trading se déroulent sur la plateforme de trading du courtier. Cela implique que la plateforme de trading fournie par votre courtier doit être facile à utiliser et stable.

Lorsque vous choisissez un courtier, vérifiez toujours la liste des fonctions offertes par sa plateforme de négociation.

Voici quelques caractéristiques courantes à vérifier :

  • Les outils d’analyse et de graphique sont-ils conviviaux ?
  • Fournit-il un flux d’informations gratuit ou des alertes de prix ?
  • Vous fournit-elle toutes les informations dont vous avez besoin pour décider d’une transaction ?

Il est fortement conseillé de demander une démo de leur plateforme de trading afin de pouvoir l’essayer avant de commencer à trader.

7 – Courtiers de plein exercice vs. courtiers à prix réduit

En pratique, chaque courtier est différent en termes de style de service à la clientèle.

Certains peuvent se présenter comme des courtiers “full-service” offrant l’accès à une variété de plates-formes et de services de trading, tandis que d’autres peuvent se présenter comme des courtiers discount et offrir une gamme de services de base.

Certains d’entre eux peuvent même promettre de vous attribuer un gestionnaire de compte dédié, qui sera votre contact direct en cas de problème.

Comme leur nom l’indique, les courtiers de plein exercice offrent aux investisseurs de nombreux services supplémentaires par rapport aux courtiers à prix réduit, mais ils facturent une commission plus élevée pour fournir ces services. Un courtier de plein exercice fournit également davantage de conseils personnalisés, réalise des études de marché pour les investisseurs et fournit même des suggestions personnalisées.

D’un autre côté, les courtiers à escompte ne vous offrent pas autant, ils se contentent de vous faciliter un environnement de négociation. La facilité réside dans le fait qu’ils vous factureront des commissions beaucoup moins élevées que les courtiers à service complet.

Pour les jeunes investisseurs, nous recommandons les courtiers à escompte, car il n’est pas toujours possible pour eux de bénéficier des services des courtiers à service complet. En outre, à l’heure où les courtiers à escompte en ligne sont de plus en plus nombreux, ils fournissent également une vaste gamme d’outils pour aider les investisseurs inexpérimentés.

8 – Marge et effet de levier

La dernière chose à prendre en compte est le montant de l’effet de levier et de la marge que le courtier offre pour le trading intrajournalier.

Une marge est en fait un type de prêt offert par les courtiers qui permet aux traders de tirer parti de leur capital initial. Ainsi, obtenir une bonne marge signifie que vous pouvez négocier pour un montant supérieur à celui que vous détenez réellement sur votre compte.

Ce montant varie considérablement d’un courtier à l’autre. Il peut varier de 2:1 à 50:1 (ou même plus) selon le courtier.

Toutefois, vous devez savoir que l’utilisation d’un effet de levier élevé est une activité risquée. Il s’agit d’une arme à double tranchant. Cela signifie que les transactions à effet de levier peuvent multiplier vos profits dans une journée favorable, mais aussi vos pertes dans une mauvaise journée.

En conclusion…

Trader sur les actions est un excellent moyen de gagner de l’argent en ligne tout en restant chez soit mais ce n’est pas le seul. Il y a des sites comme Swagbucks qui vous permettent aussi de gagner de l’argent de façon passive.

Le large éventail de choix parmi les courtiers en bourse rend difficile pour tout investisseur de décider avec qui travailler. Toutefois, si vous suivez ces huit directives de base, vous serez probablement en mesure de choisir le meilleur courtier pour vous.

Notez également que le secret du choix du meilleur courtier est de trouver un équilibre entre toutes les qualités.

Choisir un courtier qui complète votre style de trading vous aidera grandement à réduire les coûts de trading, et à maximiser l’efficacité et la sécurité des activités de trading.

 

Partagez sur :

Laissez un commentaire