La vie au sein d’une entreprise est tumultueuse. Au quotidien, des décisions doivent être prises pour l’exécution des tâches, pour des projets d’expansion et pour bien d’autres aspects. Pour certaines de ces étapes, la prise de décision ne peut être faite seule. Et pour ce faire, il convient de réunir les cadres dirigeants ou le comité de direction (Codir). Mais qu’est-ce que réellement le Codir ?

Quels sont les rôles d’un Codir ?

Le terme « Codir » est employé pour désigner le comité de direction d’une entreprise. Il s’agit d’un groupe restreint de personnes appartenant à l’entreprise et qui occupent des postes de direction. Le rôle du Codir est de prendre des décisions stratégiques et opérationnelles qui impacteront sur le développement de l’entreprise. Les membres du Codir auront donc pour tâche de travailler en équipe pour trouver des réponses à différents enjeux qu’ils jugent importants.

Pourquoi organiser un Codir ?

Le Codir ressemble en de nombreux points à un brainstorming où chacun des participants fait des suggestions sur un fait précis. Toute entreprise, quels que soient sa taille et son secteur d’activité, peut créer un Codir. Les raisons de l’organisation d’un Codir sont assez variées.

Pour un projet en lien avec un développement d’une entreprise, un Codir peut être organisé pour mûrement réfléchir sur les actions à entreprendre tout au long de ce processus. Dans le cadre d’un recrutement, il est également possible d’organiser un Codir.

Qui sont les membres du Codir ?

Qui sont les membre du codir ?
Qui sont les membre d’un Codir ?

Le comité de direction (Codir) est un groupe qui se compose des directeurs de l’entreprise. Ce groupe tient régulièrement des réunions avec pour objectif de prendre des décisions et de faire des mises au point sur certains sujets.

Il faut savoir que la fréquence de ces réunions dépend principalement de l’intensité des activités et de la taille de l’entreprise. La composition d’un Codir varie d’une entreprise à une autre, mais généralement un Codir se compose de :

  • Le directeur général ;
  • Les directeurs des services support (Ressources humaines, Finance, Marketing, Relations publiques) ;
  • Les directeurs des services opérationnels.

Sa composition peut connaître des modifications comme il en a été fait mention ci-dessus. À titre d’exemple, pour des groupes de sociétés, un Codir se composera des directeurs généraux de ses différentes filiales ou par zone géographique. De plus, il est important de préciser que le nombre de personnes composant le comité ne doit pas être excessif. Un nombre limité pour que tous puissent avoir un temps de parole raisonnable est sans doute la meilleure option.

Qu’est-ce qu’un conseil de direction ?

Le conseil de direction est l’organe à la tête de l’entreprise. Ce conseil a pour mission de définir sa stratégie. Toutes les décisions qui ont émergé lors du Codir doivent être soumises à l’approbation du conseil de direction avant d’être mises en œuvre. Son rôle au sein de l’entreprise est donc d’une importance capitale. Il se compose d’administrateurs dont le nombre est généralement compris entre 3 et 18.

Comment structurer un Codir ?

Pour qu’un Codir soit productif, il est important de veiller à sa structuration, et sur ce plan, plusieurs choses doivent être peaufinées. L’une des premières choses à faire sera de limiter le nombre de participants au Codir. Le comité de direction doit ne compter dans ses rangs que des personnes occupant des postes clés dans la direction de l’entreprise.

Bien évidemment, vous devez veiller à prévenir, dans un délai raisonnable, les participants au Codir pour qu’ils puissent s’y préparer. Un nombre trop élevé peut conduire sur une mauvaise pente (manque de réactivité, perte de temps, stagnation, mauvaise communication). Une autre règle à respecter sera la préparation d’un ordre du jour.

C’est un passage obligatoire pour l’organisation d’une réunion. Tous les membres conviés au Codir doivent avoir connaissance de l’ordre du jour et savoir quels sujets seront abordés le moment venu. Une autre étape consistera à rédiger un compte rendu opérationnel sur les engagements et décisions qui ont été pris lors du Codir. Le compte rendu ainsi produit devra être transmis à chacun des participants à la fin du Codir.

Quels sujets aborder en Codir ?

Lors d’un Codir, les participants sont priés de faire part de leur avis sur différents sujets qui sont recensés dans l’ordre du jour. Chacun est en droit de formuler des propositions, et les discussions se mèneront autour d’eux pour en déterminer celles qui sont prioritaires ou non. Des prises de décisions découleront de ces discussions. À cette occasion, il est également possible d’aborder d’autres sujets comme :

  • L’avancée des projets en cours ;
  • Les études de marché, etc.

Quelle est la différence entre Codir, Comex, Copil, Comop ?

Les noms employés présentent sans doute des différences. Toutefois, ils ont des similarités en raison de leurs objectifs. Si vous devez vous référer à leurs significations, Codir veut dire comité de direction, et Comex fait référence au comité exécutif.

En premier lieu, il serait bien de porter votre attention sur ces deux concepts. Ces deux comités mettent l’accent sur la gestion de l’entreprise d’un point de vue stratégique.

Codir et Comex : entre similitudes et différences

Que ce soit le Comex ou le Codir, ils nécessitent la tenue de réunions régulières par mois ou par trimestre. Les cadres dirigeants qui constituent ces différents comités discutent de divers sujets. Ces sujets sont en lien avec la situation que traverse l’entreprise, bonne comme mauvaise. Lors des pourparlers, si le besoin se fait sentir, le débat sera axé sur des approches de solutions.

Si le principe reste inchangé, la différence se fait sentir en fonction de la taille ainsi que de la culture de l’entreprise. D’un côté, le Codir est ouvert à bien plus de membres, et peut compter dans ses rangs différents niveaux hiérarchiques. De l’autre côté, le Comex se veut beaucoup plus sélectif, et le tri est fait parmi les têtes pensantes de la société, c’est-à-dire les cadres dirigeants.

Comop et Copil

Le Comop est la forme abréviée de comité opérationnel, tandis que Copil est celle de comité de pilotage. Au sein de ces comités, il n’est plus question de la planification stratégique, mais de l’instance opérationnelle.

Ces comités ont pour but de mettre en application le projet qui a été élaboré lors du Codir ou du Comex. À la différence du Codir et du Comex qui ne réunissent que des cadres dirigeants, le Comop et le Copil réunissent des professionnels qui interviennent sur le terrain.

 

Partagez sur :
Anthony

Anthony

Mordue de chiffres depuis mon premier Monopoly, j'ai toujours su que le business et la finance étaient bien plus amusants qu'ils n'en avaient l'air. Après tout, qui n'aime pas un peu de drame économique entre deux articles sur les tendances boursières ? Entre une acquisition audacieuse et une analyse des marchés émergents, j'ai découvert une passion pour les mots, mariant mes deux amours : l'écriture et l'économie. Je dévore chaque actualité comme une friandise financière. Ici, je partage avec vous mon penchant pour les graphiques et les bilans. Alors, prêts à plonger dans cet univers fascinant avec une touche de folie? Suivez le guide !

Laissez un commentaire