Le prélèvement à la source est LE développement fiscal le plus important de ces dernières années. Bien qu’il ait été appliqué dans un certain nombre de nations, c’est un système fiscal qui touche aujourd’hui les Français. Et lorsqu’il s’agit d’achats immobiliers, même le plus petit changement dans votre situation financière peut désappointer. Cela affectera-t-il vos décisions d’achat ?

Le PAS réduit-il le pouvoir d’achat sur les biens immobiliers ?

Selon une étude Ipsos de décembre, 64 % des travailleurs pensent que le prélèvement à la source (PAS) leur donnerait l’impression de gagner moins. Pourtant, la nouvelle forme de paiement n’entraînera pas d’augmentation de l’impôt ! Ce changement n’affectera pas le pouvoir d’achat de votre propriété. Vous pouvez toujours bénéficier du même montant de prêt que l’année précédente. (N’hésitez pas, pour vérifier cela, à utiliser un logiciel de paye afin d’effectuer vos simulations de revenus et impôts). Cela ne veut pas dire que l’impact psychologique est insignifiant, bien au contraire. Tout indique qu’il faudra quelques mois pour s’adapter aux ajustements financiers. Cependant, une augmentation de la taxe foncière aura certainement un impact plus important sur votre pouvoir d’achat qu’une augmentation de l’impôt foncier !

Qu’advient-il de votre prêt ?

prêt immobilier et prélèvement à la source
prêt immobilier et prélèvement à la source

Cependant, si la redevance n’a aucun impact sur votre pouvoir d’achat, les banques seraient-elles concernées ? Comme vous le savez probablement, ils effectuent une analyse de votre situation financière sur la base de divers indicateurs. Y a-t-il un risque qu’ils refusent de vous prêter de l’argent à l’avenir ou que cela ait un impact sur les taux d’intérêt ? Vous pouvez être assuré que ce ne sera pas le cas.
Le ratio dette/revenu est le pourcentage du revenu qui est financé par un prêt. En général, le maximum est de 33%. Les banques, quant à elles, prennent actuellement en compte votre revenu avant impôt : Cela ne changera pas ! Ce revenu est également utilisé pour déterminer votre “reste à vivre”, c’est-à-dire la somme d’argent que vous recevrez chaque mois une fois vos prêts remboursés.
Le concept de base de cette logique est que, quelle que soit la manière dont vous payez vos impôts, le montant total que vous payez reste constant. Pour déterminer le taux auquel vous pourriez avoir droit, n’hésitez pas à effectuer une simulation et à contacter l’un de nos experts pour lui poser vos questions.

Prélèvement à la source et revenus fonciers

En matière d’impôt sur le revenu, il n’y a pas que votre salaire qui est pris en compte. Ce changement concerne également vos revenus immobiliers !
Dans ce cas, l’IRS déduira l’impôt directement de votre compte. Cette déduction peut être effectuée mensuellement ou trimestriellement, selon votre préférence.
Cependant, vous n’indiquez pas en temps réel à l’IRS le montant de vos revenus locatifs. Elle est donc calculée sur la base de votre dernière déclaration d’impôt et le taux de déduction du foyer fiscal est appliqué.
Comme pour les salaires, votre revenu peut changer en cours d’année si vos revenus changent de manière significative (par exemple, si vous ne recevez pas de loyer pendant une certaine période ou en cas de loyer impayé). Par conséquent, les taux s’appliquent à l’année fiscale en cours, et non à l’année fiscale précédente.

En résumé…

  • Bien que le PAS puisse inquiéter les propriétaires, il ne devrait pas affecter le pouvoir d’achat de votre propriété.
  • Cela n’affecte pas l’évaluation par les banques.
  • Désormais, l’administration fiscale prélèvera également une retenue à la source sur vos revenus fonciers.
Partagez sur :

Laissez un commentaire