La méthodologie Agile Scrum est un système de gestion de projet incrémentiel basé sur des sprints de développement de produits de deux à quatre semaines. Elle présente plusieurs avantages, notamment une meilleure communication et une meilleure planification qui peuvent se traduire par une productivité accrue, une exécution plus rapide du travail et des produits de haute qualité faits sur mesure pour l’entreprise et ses consommateurs.

Bien que de nombreuses organisations aient connu un succès exponentiel après avoir adopté ce système de réalisation d’itérations progressives d’un produit, toutes les entreprises n’en ont pas la même expérience.

La question est de savoir si la méthodologie Agile Scrum est la bonne approche pour votre petite entreprise. Les experts affirment qu’elle convient à presque tous les projets, avec quelques réserves.

L’adaptation culturelle

Selon les experts, la méthodologie Agile Scrum convient à toute initiative qui nécessite un travail de backlog, mais il existe néanmoins plusieurs défis auxquels les petites entreprises doivent faire face lorsqu’elles cherchent à faire le changement. La principale préoccupation est alors de savoir si une organisation est culturellement prête pour le changement.

Et la plupart des défis sont d’ordre culturel, les gens étant tellement ancrés dans la définition de tout ce que le produit va faire.

Traditionnellement, les gens pensent qu’ils doivent construire un produit d’un seul coup, mais la méthode Scrum exige un nouveau type de réflexion. Il s’agit plutôt d’une préparation culturelle et d’une volonté d’investir du temps. Y a-t-il des hommes d’affaires prêts à s’impliquer dans le processus ? Peuvent-ils dire ce qu’ils veulent dès le départ et avoir la volonté de s’engager dans le processus ?

En outre, l’approche Scrum exige un certain degré de discipline et une grande capacité à appliquer correctement les principes du système pour éviter les catastrophes. Comme il s’agit généralement de travailler en quelques semaines de sprint, il y a donc des défis techniques dans cette fréquence et dans la façon dont le travail est fait par morceaux de deux semaines. Et parce que le produit se construit progressivement, si le travail n’est pas fait correctement, il est possible au final de s’infliger davantage de travail.

Le type d’entreprise

Les entreprises qui envisagent de recourir à une méthodologie Agile Scrum et de former leurs employés à ce système devront également se pencher sur leur type d’activité et les produits qu’elles proposent.

Un processus Agile convient bien aux projets de toute taille et peut fonctionner dans toute organisation qui n’est pas obsédée par la traçabilité.En effet, la méthode Agile Scrum fonctionne mieux dans les environnements qui valorisent les résultats réels plutôt que la documentation concrète des progrès.

En outre, Scrum est l’approche idéale pour répondre aux besoins précis des clients et aux clients qui ont besoin d’être guidés. Cette méthode fonctionne particulièrement bien pour toute entreprise qui développe un produit selon les spécifications d’un client, surtout si ce dernier n’est pas complètement précis sur ce dont il a besoin.

Cependant, si votre entreprise propose, ou si vos clients exigent, un budget, une portée et un calendrier fixes, la méthode Agile Scrum ne vaudra pas l’investissement. L’agilité exige de la flexibilité de la part du client, qui est le “propriétaire du produit” dans la terminologie Scrum, et de la part de l’équipe de développement. Si l’un ou l’autre ne peut pas être flexible, cela ne fonctionnera pas bien voire pas du tout

Le coaching et la formation à la méthode Agile Scrum

Avant d’adopter une méthodologie Agile Scrum, les entreprises doivent également déterminer si elles disposent des ressources nécessaires pour former correctement leurs employés.

L’objectif du Scrum est avant tout de disposer d’un système de gestion de projet efficace qui puisse rattraper le rythme de l’industrie du marketing sur Internet. Le changement de cap nécessite donc de se concentrer sur une mise en œuvre adéquate.

Malheureusement, de nombreuses sociétés de marketing ont du mal à la mettre en œuvre. Pour surmonter ces difficultés, tous les employés doivent avant tout apprendre la méthodologie Agile Scrum au profit de l’entreprise.

Cependant, toutes les entreprises n’ont pas le temps ou le budget nécessaire pour obtenir la certification Scrum ou pour engager des coachs Agiles Scrum. Néanmoins, il existe de nombreuses ressources alternatives à la disposition des petites entreprises.

En effet, beaucoup de matériels gratuits sont disponibles pour enseigner les bases. Il y a suffisamment de personnes expérimentées qui connaissent le sujet et qui peuvent être consultées. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de s’engager à fond, car il est possible d’adopter la méthode en grande partie par soi-même.

Bien qu’il soit recommandé de travailler avec un “formateur Scrum” compétent, les petites entreprises peuvent débuter avec une approche plus conservatrice et commencer à petite échelle. Quoi qu’il en soit, il est important de se préparer à des difficultés de croissance car tout le monde se trouve sur la même longueur d’onde. Chaque fois qu’une organisation change de processus, cela a tendance à être difficile. Tant que les attentes sont définies en conséquence et que les employés travaillent en toute transparence les uns avec les autres, le résultat est généralement positif au bout de six mois à un an.

share on:

Leave a Response