La période d’instabilité économique et financière que nous vivons actuellement est le résultat en grande partie de la crise sanitaire mondiale lié au Covid -19.

Malgré cette crise, les entreprises relancent leur activité et l’économie repart peu à peu, dans la plupart des secteurs d’activités.

D’autre part, un certain nombre d’entreprises, cherchent à anticiper d’éventuelles futures instabilité et à sécuriser leurs mouvements de cashflow.

Cependant, il est plus difficile pour les entreprises en raison du climat d’instabilité et de confiance actuelle d’obtenir facilement des financements, en particulier les financements classiques bancaires.

Nous verrons dans cet article les possibilités de financement mises en place par le gouvernement et les solutions alternatives de financements.

Quelles sont les possibilités de financement mises en place par le gouvernement ?

Parmi les multiples possibilités et stratégies de sortie de crise, le gouvernement français à mis en place des directives qui ont la capacité de faciliter le financement et le soutien des entreprises française.

En outre, on peut noter le dispositif de PGE ou prêt garanti par l’état auprès des organismes bancaires prêteurs, qui offre un soutien de plusieurs mois de chiffres d’affaires au entreprise.

Ce dispositif néanmoins ne permet à tous les acteurs d’en bénéficier car, l’octroi du PGE est soumis à une notation et une capacité de remboursement plus ou moins forte, ce qui n’est pas le cas de toutes les entreprises.

Pour palier à cette difficulté d’obtention de prêt bancaire, le gouvernement à mis en place une solution d’avance de fonds, qui peut soulager les entreprises ayant le besoin de payer leurs fournisseurs et prestataires rapidement.

Quelles sont les solutions alternatives de financement pour une entreprise en sortie de crise ?

Étant donné, les difficultés à se voir octroyer des prêts bancaires en raison du climat d’instabilité actuelle mais, aussi par rapport aux taux de financement élevés et à la nécessité d’obtenir des garanties encore plus solides, les entreprises se mettent à la recherche de financement alternatifs.

Parmi ces solutions alternatives, on peut citer le crowdfunding, qui organise le financement de projets au travers de plateformes intermédiaires et qui fait intervenir différents types d’acteurs mais, en particulier les internautes désireux de prêter leur argent contre une souscription de titres de la société par exemple.

De plus, il existe aussi des solutions de financement plus conséquentes comme avec Les business angels ou fond d’investissements.

Ces parties prenantes vont permettre de soutenir financièrement une entreprise avec des besoins en capitaux importants et pourront aussi apporter leur conseil et directives pour aider une entreprise à se développer.

Enfin il existe un dispositif de prêt interentreprises régis sous la loi Macron qui permet à des sociétés de toutes tailles de bénéficier d’aides de leurs partenaires économiques comme des sociétés appartenant à un même groupement d’entreprises, des sous traitants et fournisseurs…

Quelle conclusion tirée du financement en sortie de crise ?

En conclusion malgré le contexte économique morose et la difficulté pour les entreprises et plus largements les acteurs économiques à obtenir des soutiens de financement il existe des solution de financements de sortie de crise sur le marché.

Ces solutions dépendent des besoins, du type et de la configurations des entreprises mais, le panel est assez large car il se joue à la fois au niveau publique avec le gouvernement et privé avec des investisseurs et parties prenantes sous différents formats.

share on:

Leave a Response